samedi 31 mars 2012

Le jour où j'ai adoré "Peachy Luxe" de Peggy Sage...

... j'ai mangé des pêches ! (Je suis en train de me dire que je commence à avoir de moins en moins d'inspiration pour mes amorces. Vous avez donc le droit de vous moquer !)




En attendant les beaux jours, j'ai décidé de porter un petit vernis tout frais et joli (pourquoi est-ce que je n'ai que ce mot à la bouche ? Euh, au bout du clavier ? C'est incroyable, ça... Tout est joli avec moi !) : le "Peachy Luxe" de Peggy Sage





Vous aussi, vous aimez les vernis nude et orangés ?

Julie

vendredi 30 mars 2012

Le jour où le photographe Christian David...

... m'a rendue jolie !




Aujourd'hui, je vais vous parler d'un photographe extrêmement talentueux : Christian David


J'ai rencontré Christian pour la première fois en 2006. Je voulais qu'un photographe puisse immortaliser ma trombine alors que mon anniversaire approchait afin de garder un souvenir de mon visage à cette époque-là. De nombreuses personnes m'ont recommandé Christian, et c'est maintenant moi qui vous le recommande. 


A partir de ce moment-là, j'ai demandé à Christian (quasiment) tous les ans de me prendre en photo pour avoir un souvenir de ce à quoi je ressemblais cette année-là.


Pour vous donner un aperçu de son talent, je vous présente diverses photos qu'il a pu faire de moi au fil des années.


Commençons par l'année 2006 :









(Je dois avouer que je suis assez nostalgique de ma longue chevelure blonde...)
(Précision supplémentaire : Ces photos avaient été réalisées en argentique à l'époque. Donc, aucune retouche, elles sont brutes.)

Et en 2007, ça donnait quoi ?










En 2008 :









En 2009, ça tombait bien, c'était mon mariage :






(Il ne fallait absolument pas que quelqu'un me maquille ! J'ai tout fait toute seule !)




En 2010 :










Et là, stupéfaction ! Je viens de m'apercevoir que je n'avais pas vu Christian en 2011. Il va donc falloir que je me rattrape cette année ! D'autant plus que je suis devenue rousse il y a quelques mois.

N'hésitez pas à découvrir le travail de Christian David sur son site Internet : www.christian-david.com.
Vous pouvez également le retrouver sur Facebook ici.

J'allais oublier de préciser qu'une séance photo avec Christian, c'est toujours amusant et agréable. Christian est toujours de bonne humeur et sait toujours mettre en valeur nos petits défauts. Bref, à votre tour de découvrir ce photographe de talent !

Julie






jeudi 29 mars 2012

Le jour où j'ai testé le Flawless Definition de BareMinerals...

... je l'ai adopté pour toujours !




Pendant plusieurs années, j'ai été une grande adepte du mascara Diorshow et de ses petits frères. Puis, Chanel a sorti son Inimitable qui m'a fait délaisser le Diorshow... jusqu'au jour où j'ai essayé le Flawless Definition de BareMinerals. Depuis, je ne me sers plus que de lui ! Sur toutes les photos Make Up, c'est pratiquement toujours lui que je porte. Mais pourquoi donc ?




La première chose qui m'a séduite, c'est qu'il est sans paraben. De même, ses composés antioxydants sont d'origine minérale et naturelle, comme le beurre de karité et le jojoba.


Deuxième chose : sa brosse est en silicone. (Et ça, j'aime !) Cette brosse ne fait pas de paquet, allonge les cils et les sépare magnifiquement bien.


Troisième chose : il est facile à démaquiller. (J'ai parfois crisé en voulant retirer mon Diorshow, croyez-moi ! Même avec du démaquillant bi-phasé...)


Quatrième chose : aucune chute dans la journée, aucun oeil de panda à l'horizon avec ce mascara.


Cinquième chose : son prix n'est pas excessif pour un mascara de cette qualité (qui dure très longtemps, d'ailleurs). Vous pourrez le trouver à 20 euros chez Sephora.


Sixième chose : Dior vient de sortir son Diorshow New Look qui me fait dangereusement de l'oeil. J'ai bien envie de craquer... Mais je ne sais pas, quelque chose me dit que je reviendrai toujours à mon Flawless Definition !


Vous avez déjà essayé le Flawless Definition de BareMinerals ?

Julie

mardi 27 mars 2012

Le jour où Elizabeth Arden m'a conquise...

... Elizabeth Arden m'a déçue.


Vous vous souvenez des éloges que j'ai pu faire sur la crème Eight Hour d'Elizabeth Arden ? Je peux encore les faire aujourd'hui. Néanmoins, après avoir testé un autre produit de la gamme, mon expérience a été quelque peu ternie.




J'ai jeté mon dévolu sur le baume à lèvres Eight Hour (afin qu'il me suive partout !) toujours d'Elizabeth Arden et j'ai choisi la teinte "Blush". Dès les premières applications, je me suis dit qu'il deviendrait THE baume à lèvres que j'emmènerai partout. Mieux que le Dior, c'est pour vous dire ! Un baume à lèvres teinté qui hydrate pendant huit heures sans dessécher un millimètre carré de vos lèvres, c'est difficile, voire impossible à trouver. Mais j'avais enfin trouvé le St Graal, et c'était Elizabeth qui l'avait fait ! (Remarquez l'utilisation du plus-que-parfait ici... Car oui, tout ça, c'était avant.)
Que s'est-il donc passé ? Le baume est si hydratant... que le bâton (ou raisin, pour les intimes) s'est cassé au bout d'une semaine. Et pire, il s'est cassé à la base. Mon baume à lèvres St Graalesque est donc désormais immettable ! 
J'ai essayé de le réparer tant bien que mal en le mettant dans le réfrigérateur, mais le sauvetage s'est révélé peu concluant. Avez-vous des astuces pour réparer les rouges à lèvres malades ?




Bref, on ne m'y reprendra plus à tester tous les baumes à lèvres de la Terre. Je vais désormais me cantonner à ma crème Eight Hour qui, je pense, ne me décevra pas. (A moins que le tube ne commence à se fissurer ? Ah non, ce n'est pas possible, ça, hein ?)


En bref,
Points forts : meilleur baume à lèvres de la mort-qui-tue de toute la Terre...
Points faibles : ... si vous ne voulez vous en servir qu'une semaine.
Prix : Autant ne pas le communiquer, hein ? Sinon, je vais encore pleurer toutes les larmes de mon corps.

Julie


lundi 26 mars 2012

Le jour où j'ai découvert Kusmi Tea...

... j'ai vu Chris Martin ! (Oui, oui ! C'est vrai !)




Cela fait depuis des mois et des mois que j'entends parler de la marque Kusmi Tea. Et je ne sais pas pourquoi, mais je voulais tellement rester fidèle à mes Mariage Frères et Dammann Frères que je refusais catégoriquement de goûter à ces thés.


Et puis, allez savoir pourquoi : le jour où je suis allée voir Coldplay en concert en décembre dernier (mon troisième concert du groupe que je suis depuis ses débuts, mais ça, c'est une autre histoire !), je suis passée par les Galeries Lafayette et j'ai acheté le Thé des Rois Mages. C'est là que mon histoire d'amour avec Kusmi Tea a commencé !




D'une part, leurs boîtes sont adorables à souhait. Mais surtout, leurs thés sont délicats et doux. Tout ce qu'il me fallait ! 


J'ai donc commencé une collection des thés Kusmi Tea en commandant sur leur site Internet. Là aussi, j'ai été conquise ! Et après plusieurs commandes, je le suis toujours. Pourquoi ? La livraison est assez rapide (5 jours maximum), les thés sont extrêmement bien emballés (j'ai commandé une cafetière, et elle est arrivée intacte), trois petits échantillons de thé vous sont offerts à chaque commande (c'est tellement agréable de découvrir de nouveaux thés) et si vous vous inscrivez à leur newsletter, vous pouvez parfois bénéficier de réductions ou de cadeaux. Bref, Kusmi Tea, moi je dis oui !




Astuce du jour : Kusmi Tea vend également des filtres à thé, hyper pratiques lorsque l'on achète du thé en vrac. J'étais parfois réticente à préparer mon thé le matin quand je n'avais pas le temps. Là, en deux temps et trois mouvements, c'est prêt... et jeté !


Et vous, vous aimez Kusmi Tea ?

Julie

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...