mercredi 30 mai 2012

Le jour où Diorskin Nude Tan de Dior...

... m'a fait oublier la Terracotta de Guerlain !




Depuis plusieurs années, je suis accro à la Terracotta de Guerlain (spéciale pour les blondes) dès que les beaux jours arrivent. Je suis d'une pâleur extrême, et je le reste même quand il fait beau. (Bah oui, le soleil et moi, ça fait deux, voire trois.) Histoire de ne pas avoir l'air d'un cachet d'aspirine qui n'est pas sorti de son étui pendant des lustres, je me mets toujours quelques touches de poudre de soleil dès que les premiers rayons arrivent.




Mais voilà, cette année, une nouvelle poudre est venue détrôner ma poudre fétiche depuis des années : la poudre Diorskin Nude Tan de Dior (encore appelée "Poudre Couleur et Eclat Bonne Mine Naturelle" - Je sais, c'est un peu long !). C'est ma Maman qui me l'a offerte pour mon anniversaire, et qui m'a donc fait commettre cet adultère. Et je ne le regrette pas (et surtout, je la remercie !)




Comme toutes les poudres de soleil, cette poudre donne un léger hâle à votre teint, et quelques touches de "shimmer" par ci et par là. La teinte paraît foncée (j'ai la teinte n°3, Zénith) et elle l'est, lorsqu'elle n'est pas étalée. Mais une fois posée correctement sur le visage, elle est resplendissante et laisse un teint très naturel.






The cherry on top of the cake : le mini-pinceau kabuki inclus, et le magnifique boîtier de cette poudre.



En bref,
Points forts : jolie couleur, bonne tenue, poudre de soleil à effet naturel, packaging magnifique, mini-pinceau inclus.
Points faibles : aucun.
Prix : 47,90 euros. (Chez Sephora.)


Et vous, quelle est votre poudre de soleil fétiche ?

Julie

mardi 29 mai 2012

Le jour où j'ai fait des Petits Sablés de Paris...

... j'ai mangé des gâteaux bretons !




Chose amusante : j'étais partie pour faire des sablés appelés "Petits Sablés de Paris", et je me suis retrouvée avec des sablés ayant le goût des petits sablés bretons. (Mais bon, peut-il y avoir une différence entre ces deux sablés ?)


Voici donc la recette de ces petits sablés au goût délicieux (qu'ils soient de Paris ou de Brest !)


Il vous faut (pour environ 40 sablés) :
- 370 g de farine
- 120 g de sucre
- 1 cuillère à café de levure
- 250 g de beurre demi-sel
- 3 jaunes d'oeufs


Mélangez farine, sucre, levure et beurre en morceaux, et vous obtenez ainsi une pâte sablée (i.e. une sorte de chapelure). Puis, vous ajoutez les trois jaunes d'oeufs. Travaillez alors tous les ingrédients à la main pour obtenir une pâte souple.


Si possible, laissez reposer au moins une heure la pâte au réfrigérateur. Si vous n'avez pas le temps, ce n'est pas grave, mais elle sera moins facile à travailler par la suite.




Etalez votre pâte à l'aide d'un rouleau à pâtisserie. Prenez un verre en guise d'emporte-pièce. Découpez vos sablés dans la pâte et déposez-les sur une plaque coiffée de papier sulfurisé. Si vous avez un tampon pour dessiner des inscriptions sur les sablés, c'est encore mieux ! (N'oubliez pas de fariner le tampon entre chaque inscription.)




Faites cuire dans votre four pendant 13 minutes à 180°C. (Surveillez la cuisson : le minutage pourrait être différent avec votre four !)


Sortez les sablés du four, mais attendez qu'ils refroidissent avant d'y toucher : ils sont encore mous, et doivent se consolider en refroidissant.


Ensuite... il n'y a plus qu'à déguster !

Julie


lundi 28 mai 2012

Le jour où Essie a rencontré Debby...

... ça a fait des étincelles !




Vous connaissez mon amour pour Essie. J'ai découvert récemment une petite marque de vernis sympathique : Debby. Je cherchais un vernis avec des petites et des grosses paillettes dans le même flacon. J'ai trouvé mon bonheur chez cette marque, et j'ai décidé d'allier ce bonheur à Essie.


J'ai donc posé mon Smokin' Hot d'Essie. Smokin' Hot, c'est un beau vernis foncé, violet / gris fumé. Si je devais le qualifier d'un seul adjectif, ce serait "ténébreux" !




Puis, j'ai recouvert le tout du n°94 de Debby. Un vernis jelly violet, parsemé de mini-paillettes et de paillettes légèrement plus grosses. (Sans oublier la touche finale : le top coat !)




J'ai particulièrement aimé le résultat, et je voulais le partager avec vous. Ce qui m'a surtout plu, c'est la facilité avec laquelle j'ai pu enlever ce vernis. D'habitude, il me faut une éternité pour enlever un vernis à paillettes. Là, tout s'est fait très rapidement et très facilement (avec un minimum de cotons !) Un bon point pour Debby, donc. (Mais c'est peut-être aussi parce que j'avais mon Smokin' Hot en sous-couche.)


A la lumière du jour :


Sous les rayons du soleil :


Sous les spotlights :


Belle rencontre de vernis, non ?

Julie

samedi 26 mai 2012

Le jour où le Liner Fidelity d'Agnès B...

... m'a fait de l'oeil.




Je cherchais un eyeliner crème, mais je ne voulais pas dépenser une somme astronomique. Ceux de Make Up For Ever me faisaient de l'oeil aussi, mais beaucoup moins à mon portefeuille. Comme j'avais une offre au Club des Créateurs de Beauté, j'en ai profité pour tester le Liner Fidelity d'Agnès B. Tient-il donc ses promesses ?




Oui ! Il tient bien et longtemps. Son application est très facile. Et le mini pinceau est inclus à l'achat du pot ! Les photos ne reflètent pas vraiment le beau trait d'eyeliner que j'ai pu faire (hum, hum) mais il fallait bien que je vous donne un petit aperçu. Dans tous les cas, je vous le recommande !



En bref,
Points forts : application facile, bonne tenue, prix.
Points faibles : aucun.
Prix : 15,90 euros à prix fort. (Je l'ai eu à 5 euros grâce à l'une des nombreuses réductions qu'offre souvent le Club des Créateurs de Beauté.)


Et vous, vous aimez les produits Agnès B ?

Julie


jeudi 24 mai 2012

Le jour où j'ai mis "Coat Azure" d'Essie...

... je me suis retrouvée sur la Côte d'Azur !




Vous me connaissez maintenant : non, je ne suis pas sur la Côte d'Azur. Mais avec Essie et son "Coat Azure", c'était tout comme. "Coat Azure" est un beau bleu, aussi bleu que la mer méditerranée. (Quoique... Parfois, elle n'est pas aussi bleue !) 




Quoi qu'il en soit, ce vernis va vous transporter sans aucun doute sur une plage de sable fin de la Côte d'Azur, avec ses reflets irisés et son bleu... azur !




Et vous, vous aimez les vernis bleus ?

Julie

mardi 22 mai 2012

Le jour où Vinosource de Caudalie...

... m'a enfin fait aimer le vin ! (Enfin, sur mon visage !)




J'avais entendu parler de la gamme Vinosource de Caudalie depuis quelques temps. Et puis, voilà que le magasin Parashop dont je suis une grande habituée faisait - 30 % sur le deuxième produit visage il y a quelques semaines. Depuis cet hiver, j'ai carburé au Cicalfate d'Avène à cause d'une grande fragilité des couches supérieures de mon épiderme (oooh, que c'est beau !) Mais bon, même si cette dernière est extra et complètement réparatrice, elle n'est pas du tout "cocooning". La promotion de Parashop a donc eu raison... de ma raison ! Et je me suis donc laissé tenter par deux produits de cette gamme.




Tout d'abord, le "Sérum SOS Désaltérant" Vinosource, à appliquer avant la crème. Ce sérum tient ses promesses : il rafraîchit instantanément la peau, et la laisse toute douce avant l'application de la crème. De plus  97% de ce sérum sont des ingrédients d'origine naturelle (dont l'acide hyaluronique dont on entend si souvent parler !)




Pour continuer dans le "cocooning" Caudalie, appliquez ensuite la "Crème Sorbet Hydratante" Vinosource (pour peaux sensibles). Votre peau est maintenant totalement hydratée, et surtout, rose de fraîcheur ! Adieu teint terne et brouillé avec ces deux produits que je vous recommande complètement.




En bref,
"Sérum SOS Désaltérant" Vinosource de Caudalie
Points forts : packaging très pratique, sérum très hydratant, rafraîchissant et apaisant, texture très fluide.
Points faibles : aucun.
Prix : Environ 26 euros.
"Crème Sorbet Hydratante" Vinosource de Caudalie
Points forts : packaging pratique, crème très hydratante, texture agréable, sans paraben.
Points faibles : contenance un peu faible (40 ml).
Prix : environ 18 euros.


Vous aussi, séduites par les produits Caudalie ?

Julie

lundi 21 mai 2012

Le jour où j'ai mis du vernis sur mes lèvres grâce à Yves Saint Laurent...

... je n'ai pas dû mettre de top coat !




On connaissait le vernis pour les ongles... Mais il existe maintenant le vernis pour les lèvres ! (La plus grande des révolutions depuis 1789, isn't it ?) Mais qu'est-ce donc, le vernis à lèvres ? C'est un mélange de rouge à lèvres et de gloss (pour les lèvres aussi, tant qu'à faire). Yves Saint Laurent a donc innové avec son Rouge Pur Couture Vernis à Lèvres.



Belle initiative, mais quelques bémols. J'attendais beaucoup de ce vernis à lèvres, car je pensais enfin trouver un rouge à lèvres (ou gloss) qui pouvait tenir toute la journée ou au moins laisser une légère couleur sur mes lèvres après une journée. C'est à peu près le cas, mais malheureusement, la texture ne m'enchante pas. Je pensais pouvoir avoir un gloss avec la texture d'un rouge à lèvres. (On m'a parlé de révolution, et j'attendais le top du top, moi !) Mais en réalité, ce rouge à lèvres / gloss garde toujours le collant du gloss, que je n'aime pas vraiment. Donc, oui, ce vernis à lèvres tient bien, mais il reste très collant. Je ne sais pas si je suis la seule à trouver cela désagréable, car j'ai l'impression que tout le monde a été conquis par ce vernis à lèvres YSL. Je suis peut-être un peu trop exigeante ?




Quoi qu'il en soit, la couleur que je porte est la n°12, Corail Fauve. Quand je l'ai choisie, je pensais me retrouver avec un beau corail, légèrement soutenu. Il n'en était rien, car sur les lèvres, j'ai plutôt retrouvé du rouge (un beau rouge, certes, mais du rouge). En fait, la couleur tire vers le corail lors de l'application, mais devient beaucoup plus foncée au bout de 5 minutes. Peut-être aurais-je été été davantage conquise avec une autre couleur ?


En bref,
Points forts : bonne tenue.
Points faibles : garde toujours la texture collante d'un gloss.
Prix : 27 euros. (Chez Sephora.)

Vous avez été conquises par ces vernis à lèvres de YSL, ou êtes-vous légèrement déçues comme moi ?

Julie

dimanche 20 mai 2012

Le jour où j'ai mis des tulipes dans ma cuisine...

... j'ai enlevé quatre tulipes de mon jardin !




Je suis fière de vous montrer les quatre belles tulipes que j'ai cueillies dans mon jardin. Les voilà maintenant dans ma cuisine, et je les trouve tout simplement magnifiques !




Je voudrais remercier mon Papa qui a mis tous ces bulbes de fleurs dans la terre de mon jardin (quand il faisait encore très froid !) qui sont devenus de très jolies fleurs à l'arrivée du Printemps. Vivement l'année prochaine pour retrouver d'aussi jolies couleurs dans mon jardin (et dans ma cuisine !)




Vous aussi, vous aimez les tulipes, et le rouge ? (Le rouge est ma couleur préférée !)

Julie

samedi 19 mai 2012

Aujourd'hui, j'ai aimé trois choses...

Goûter tous les thés Kusmi Tea envoyés par ma tendre Alice.


Mon nouveau cahier (accompagné de berlingots au caramel salé) offert par ma choupinou Elodie.


Mon joli bracelet pour jouer à la rockeuse offerte par ma fabuleuse Ana.

En fait, il y a une quatrième chose : la bougie à la vanille Yankee Candle offerte par ma grande soeur, Valérie.

Alice, ElodieAna et Valérie : merci énormément, vous avez égayé ma journée ! 

Et vous, qu'avez-vous aimé aujourd'hui ?

Julie

vendredi 18 mai 2012

Le jour où j'ai mis Braziliant d'Essie...

... je me suis retrouvée au Brésil !




Bon, maintenant vous me connaissez ! Non, je ne suis pas allée au Brésil. Mais avec Braziliant d'Essie, c'était tout comme ! Un beau orangé aux reflets irisés. J'ai eu l'impression de mettre le soleil ardent sur mes ongles. 



Malheureusement, je me suis un peu précipitée lors de la pose du vernis : je n'ai pas attendu que le vernis sèche entre les diverses couches, et cela a provoqué quelques cloques. Mais tant pis, vous pourrez toujours vous rendre compte de la beauté de ce vernis.




Et bien sûr, comme d'habitude : tenue irréprochable !


Et vous, vous êtes plutôt vernis flashy ou nude ?

Julie




jeudi 17 mai 2012

Le jour où j'ai mis le blush "Rose Vintage" de Dior sur mes joues...

... je me suis vintagisée ! (Oui, oui, j'aime inventer des mots, maintenant vous le savez !)



Voici encore un produit que j'avais reçu dans la "Meilleure beauty box du monde" élaborée par ma fabuleuse Ana ! (Pour revoir cette box, c'est par ici.)




Un magnifique blush Dior couleur "Rose Vintage". A gauche, un joli rose mat. A droite, un joli corail irisé. Le must, mélanger les deux pour avoir instantanément un effet bonne mine sur les joues ! J'adore ce produit qui s'applique très facilement, et qui reste longtemps sur les joues. (La preuve : les photos que vous pouvez voir ci-dessous ont été prises après une journée entière de travail, sans aucune retouche dans la journée.)




 Que nous dit Ana sur ce petit bijou ?
Ana : "Cette poudre s'applique très facilement et s'estompe tout aussi aisément. Deux teintes : une couleur mate et une couleur plus transparente, irisée. A mélanger directement avec le pinceau, à superposer ou bien à poser en solo sur la joue (la couleur pure et mate sur la joue et la couleur irisée sur la tempe jusqu'à l'os, point le plus saillant de la pommette pour accrocher la lumière). Par ailleurs, le blush se pose toujours de la tempe jusqu'à la joue. Si tu fais l'inverse, tu risques l'effet 'poupée russe'. En effet, l'intensité couleur se crée là où l'on pose le pinceau en premier."




Je dis encore merci à Ana pour ce précieux conseil. (Il est vrai que je posais le blush directement sur la joue jusqu'à maintenant... J'en apprends tous les jours ! Vous aussi ?)


En bref,
Points forts : application facile, jolie couleur, longue tenue.
Points faibles : aucun.
Prix : 38,50 euros. (Chez Sephora.)


Au fait, quel est votre blush préféré ?

Julie

mercredi 16 mai 2012

Le jour où j'ai fait mon premier brownie...

... grâce à la recette de Thibaud !




Je ne vais pas vous parler d'une de mes recettes, mais de la recette de Thibaud, l'un de mes étudiants. Jusqu'à ce jour, je n'avais jamais fait de brownie moi-même. J'ai eu la chance de goûter le brownie de Thibaud, et je l'ai beaucoup aimé. Comme Thibaud est gentil, il a posté sa recette sur son blog (que vous pouvez retrouver ici !) et je me suis lancée.


Donc, que vous faut-il ?
- 170 g de chocolat (en tablettes - comme les abdos... enfin, pas comme les miens !)
- 150 g de beurre
- 60 g de farine
- 3 oeufs
- 120 g de sucre
- 1 sachet de sucre vanillé
- 120 g d'amandes effilées


On commence par faire fondre le chocolat avec le beurre. Thibaud nous conseille de le faire fondre au four à micro-ondes, ou au bain-marie. Comme je suis du genre à n'en faire qu'à ma tête, j'ai tout mis dans une casserole (enfin, j'ai fait fondre un peu le beurre avant) et j'ai laissé tout fondre ainsi.


(Je sais, la photo ne donne pas envie, mais la suite va valoir le détour !)


Pendant ce temps-là, vous mélangez le sucre, le sucre vanillé et les trois oeufs. Puis, vous ajoutez la farine. Enfin, vous incorporez le mélange beurre / chocolat fondu. (Eh vous ! Je vous ai vu : interdit de lécher la casserole !)




Vous incorporez les amandes effilées au mélange (j'ai mis 120 grammes, mais vous pouvez mettre plus ou moins, et je vous invite même à mettre des noix ! Je n'en avais point sous la main, mais je pense que ça pourrait le faire aussi !)




Vous mettez au four 20 minutes, à 180°C.


Et ? C'est prêt ! (Et trop bon !)




Je remercie Thibaud pour cette recette hyper facile et rapide (moins de 10 minutes de préparation !) et je vous invite à aller faire un petit tour sur son tout jeune blog : Culture et Confitures


Bon appétit !

Julie
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...